ECHOS

    Durée: 59 min

    Type: Fiction

    Année: 2007

    Visa: n° 123.966

    Festivals: 13 sélections/

    Prix Meilleur film Moondance 2008

FESTIVALS


2008 

Festival des Nouveaux cinémas de Paris, Paris, France

Moondance International Film Festival, Boulder, CO, USA - SANDCASTLE AWARD (Meilleure réalisation)

Silver City  Film Festival, Silver City, NM, USA

Rockport Film Festival, Rockport, TX, USA


2009

Treasure Coast International Film Festival, Port St Lucie, FL, USA

Kent Film Festival, Kent, Connecticut, USA

Projection organisée par la “Milwaukee Independent Film Society », Milwaukee, WI, USA

BUSAN Universiade for Digital Content 2009, Busan, Korea

On Location Memphis Film Festival, Memphis, TN, USA

The End of the Pier International Film Festival, West Sussex, United Kingdom

Winner Gold Award (Fiction) – The 2008 Aurora Awards

Washougal International Film Festival, Washougal, WA, USA

Rappahanock Independent Film Festival, Washington/ Fredericksburg, VA, USA

RETOURFilmographie.htmlFilms.htmlshapeimage_1_link_0

SYNOPSIS

Une jeune femme se perd dans une réserve naturelle.



NOTE D’INTENTION

Echos est un road movie qui nous plonge dans le monde intérieur de l’héroïne. Le fil de ses pensées banales et obsédantes déferle par vagues dans le décor grandiose qu’elle explore. Les voix off sont utilisées comme une masse sonore plus impressionniste que descriptive, créant une présence envahissante ou au contraire un vide en accord avec ses émotions.



« …Echos raconte l’itinéraire d’une jeune femme hantée par ses pensées, déconnectée d’elle-même, ballottée par le flux des préoccupations quotidiennes, qui se met en route vers le bord de mer sans trop savoir ce qu’elle cherche. Cette modeste excursion lui donnera pourtant l’occasion de découvrir un trésor : le silence intérieur d’où toute vie et toute vérité peut naître. Peu à peu, les voix se taisent et laissent place au bruissement des feuilles, à la symphonie des vagues sur la mer, aux chants étranges et inquiétants de la nuit qui la berce dans une grotte à flanc de falaise. »


                                                                                                                                    Marianne Costa